chine

Après ses atermoiements au Proche-Orient, la candidate socialiste poursuit son apprentissage diplomatique en Chine. Pas peu fière de visiter la Grande Muraille, la présidente poitevine s’est sentie en verve littéraire… Malheureusement, même en énonçant des platitudes, Royal n’est pas à la hauteur. Le mot « bravitude » n’existe pas… Malaise perceptible dans l’équipe de la candidate qui décidément subit les frasques diplomatiques et maintenant verbales de la diva socialiste!